Thym

Nom : Thym

Nom latin : Thymus vulgaris

Noms vernaculaires : Barigoule, férigoule, mignotise des Genevois, pote.

Famille : Labiées.

Description : Petite touffe odorante pouvant atteindre 7 à 30 cm de haut. Les tiges sont dressées, résistantes et mesurent 15 à 35 cm de hauteur. Les feuilles sont toutes petites et filiformes. Les fleurs sont petites et rose pâle. Les fruits sont des tétrakènes.

Habitat : Surtout la région méditerranéenne.

Parties utilisées : Les sommités fleuries.

Constituants :

  • H.E. (thymol, carvacrol)

Propriétés :

Interne

  • Tonique général
  • Expectorant
  • Antibactérien
  • Astringent
  • Antispasmodique
  • Antiseptique (intestinal et pulmonaire)
  • Balsamique
  • Aphrodisiaque
  • Carminatif
  • Eupeptique (parasympathicolytique)
  • Emménagogue

Externe

  • Antiseptique
  • Vermifuge

Indications :

  • Asthénies physiques et psychiques**
  • Catarrhes des voies aériennes**
  • Toux convulsifs***
  • Affections pulmonaires (asthmes)**
  • Gastrites (arrêt du bol alimentaire)*
  • Refroidissements***
  • Infections urogénitales (désinfection intestinale)***
  • Rhumatismes fébriles**
  • Mycoses**

Mode d’emploi : Associer le thym aux médicaments antimycosiques (contre les mycoses) décuplent les effets de ces médicaments.

Interne :

Infusion : une tasse toutes les 2 à 3 heures, y compris le matin au lever et le soir avant d’aller au lit (il faudra effectivement se lever pour aller au toilettes pendant la nuit). Une poignée pour 1 litre d’eau ou deux cuillères à café de thym par tasse. Ajouter le jus d’un citron pour augmenter ses vertus antiseptique et pour adoucir la gorge. Laissez infuser 5 minutes. La quantité de tisane est suffisante quand la peau vient à sentir le thym. Cela démontre que les H.E. Sont passées dans le sang.

T.M. : 20 à 30 gouttes de teinture dans un peu d’eau toutes les 2 heures.

Sirop de thym : 5 cuillerées à soupe de sirop au thym par jour.

Recette du sirop au thym :

Disposez dans un bocal solide une couche de thym frais puis une couche de sucre roux, à nouveau une couche de thym frais et une couche de sucre, et ceci jusqu’à la moitié du bocal. Mettez le bocal dans  une casserole et laissez-le dans l’eau bouillante une heure au bain-marie. Versez de l’eau dans le bocal, puis à nouveau  mettez-le dans la casserole une heure au bain-marie. Filtrez. Embouteillez. Ce sirop, à raison de cinq cuillères à soupe par jour, calme la toux et éloigne les premiers frissons. En prévention, il renforce la résistance aux infections hivernales.

Externe :

Infusion  renforcée (laisser infuser 10 minutes) : en gargarisme en cas de mal à la gorge, en bain de bouche dans les soins buccaux et dentaires, en inhalations (2 à 3 inhalations par jour) pour dégager les voies respiratoires, en compresse chaude sur les boutons infectés, les piqures d’insectes, dans l’eau du bain pour soulager, les rhumatismes, la goutte, l’arthritisme.

Huile de thym : masser la personne avec contre la grippe, les rhumatismes, les contusions, et les oedèmes.

Recette : Remplissez  un bocal de thym sec puis versez  de l’huile d’olive de façon à recouvrir le thym. Laissez macérer trois semaines au soleil ou 2 heures au bain-marie. Filtrer et garder au frais.